Ministère du
Solliciteur général

Mesures de santé publique pour freiner la propagation de la COVID-19

Communiqué du commissaire des incendies

Mesures de santé publique pour freiner la propagation de la COVID-19

Communiqué 2020-08

Le 14 avril 2020

La présente vise à vous informer que, dans sa volonté de freiner la propagation de la COVID-19 et de protéger la santé des Ontariens, le gouvernement propose une série de mesures de santé publique fondées sur les recommandations du médecin hygiéniste en chef.

Conformément à ces recommandations, voici les engagements du médecin hygiéniste en chef :

  • Publier de nouvelles directives sur le port de masques en tissu (non médicaux) par des membres du public pour qui l’éloignement physique est difficile, voire impossible, et réitérer que les masques médicaux sont réservés aux professionnels de la santé, aux intervenants d’urgence (policiers, pompiers, etc.) et aux personnes qui doivent quitter leur domicile pour faire des activités essentielles;

N.B. : Veuillez vous reporter aux directives actuelles sur l’EPI pour les premiers intervenants, à savoir notamment que les masques respiratoires de type N-95 ne doivent servir que pour les interventions médicales générant des aérosols.

  • ​Envisager d’autres mesures de santé publique, selon les conseils de la table des mesures de santé publique (rassemblements, protection accrue pour les entreprises essentielles, déplacements entre les secteurs urbains et ruraux).

Au moment d’écrire ces lignes, le ministère de la Santé s’affairait à mettre en place une nouvelle stratégie d’analyses en laboratoire afin d’utiliser le système à son plein potentiel, d’augmenter le nombre de tests effectués au sein de la population et d’endiguer les éclosions. Dans ce cadre, il a mis à jour le document d’orientation sur la COVID-19 relatif aux tests de dépistage provinciaux (ci-joint), axé sur les populations vulnérables, les professionnels de la santé, les fournisseurs de soins et les premiers intervenants, dont voici les grandes lignes :

  • Tous les travailleurs de la santé, les fournisseurs et les prestataires de soins, ainsi que les premiers intervenants (policiers, pompiers, etc.), doivent être testés dès que possible, s’ils présentent un symptôme compatible avec la COVID-19, y compris des symptômes atypiques.
  • Tous les établissements qui effectuent des tests de dépistage ont été informés qu’en cas de pénurie de fournitures pour les tests, les premiers intervenants symptomatiques, y compris le personnel des services d’incendie, font partie des groupes qui doivent être testés en priorité dans les 24 heures.

Ces directives, fournies en pièce jointe, se trouvent sur le site Web du ministère de la Santé, à l’adresse suivante : http://www.health.gov.on.ca/fr/pro/programs/publichealth/coronavirus/docs/2019_covid_testing_guidance.pdf

Nous continuerons de vous tenir au fait des mesures prises dans ces principaux domaines et de travailler avec vous pour que les employés des services d’incendie disposent des outils nécessaires à l’exercice de leurs fonctions.

Pour toute question, prière de communiquer avec le conseiller de votre service d’incendie.