Gestion des enquêtes importantes

Gestion des enquêtes importantes

Une méthode innovatrice pour élucider les actes criminels

La gestion des enquêtes importantes est une méthode innovante pour enquêter sur les incidents complexes. Tous les services policiers de l’Ontario appliquent la gestion des enquêtes importantes pour mener des enquêtes sur certains types de crimes graves – homicides, agressions sexuelles et enlèvements.

La gestion des enquêtes importantes allie formation spécialisée de la police et techniques d’enquête à un logiciel informatique intitulé Powercase. Le logiciel gère les énormes quantités d’information découvertes au cours des enquêtes sur des crimes graves.

Ce système aide la police à découvrir des points communs entre des actes criminels commis à différents endroits - des actes criminels qui auraient pu être perpétrés par la même personne.

Les services policiers de l’Ontario doivent utiliser le système de gestion des enquêtes importantes dans le cadre des enquêtes sur certains types de crimes graves, comme les homicides, les agressions sexuelles et les enlèvements.

Le système de gestion des enquêtes importantes aide la police à élucider des cas complexes de la façon suivante :

  • Il propose une technique efficace pour faire le suivi d’énormes quantités d’informations au sujet d’un crime, les trier et les analyser : notes de police, déclarations de témoins, renseignements recueillis en faisant du porte-à-porte, noms, lieus, véhicules et numéros de téléphone, par exemple.
  • Il permet de rationaliser les enquêtes.
  • Il permet à la police d’établir des liens entre les cas de façon à réduire le risque que des délinquants en série échappent à la police.
  • Il prévient le crime et réduit le nombre de victimes potentielles en permettant d’appréhender rapidement les contrevenants.

Voici des exemples d’affaires hautement médiatisées dans lesquelles la police a appliqué le système de gestion des enquêtes importantes :

  • Dans l’affaire du meurtre de Holly Jones, le système de gestion des enquêtes importantes a aidé le service de police de Toronto à gérer l’importante quantité de renseignements qu’il avait accumulés durant l’enquête;
  • Durant les deux épidémies de SRAS, le système de gestion des enquêtes importantes a aidé la police et les autorités médicales à gérer l’énorme quantité de données qu’ils devaient analyser.
  • La Police provinciale de l’Ontario a utilisé le système de gestion des enquêtes importantes dans son enquête sur les circonstances de l’épidémie de la bactérie E-Coli et la gestion de l’épidémie.
  • Le service de police de Toronto et le service de police régional de Peel ont conjointement utilisé le système de gestion des enquêtes importantes pour élucider le meurtre de Cecilia Zhang.
  • L’un des pires cas de meurtres en masse concernait huit membres d’une bande de motards découverts sans vie à l’ouest de St. Thomas. La Police provinciale de l’Ontario a utilisé le système de gestion des enquêtes importantes qui a abouti à l’arrestation de huit personnes, dont six ont été accusées de meurtre au premier degré et deux comme complices de meurtre après le fait.

Contexte

Après que Paul Bernardo a été reconnu coupable, en 1995, de plusieurs accusations, dont celle de meurtre, le lieutenant-gouverneur de la province a confié au juge Archie Campbell le soin d’examiner les rôles joués par la police, le Centre des sciences judiciaires, le Bureau du coroner en chef et le gouvernement provincial, durant les enquêtes sur Bernardo.

Dans son rapport de 1996, le juge Campbell a conclu que le manque de coordination, de coopération et de communications entre la police et d’autres intervenants du système de justice avait permis à un prédateur dangereux de passer entre les mailles du filet.

L’une des principales recommandations du juge Campbell était que la province mette en place un système de gestion des enquêtes automatisé que les services de police de l’Ontario pourraient utiliser dans des enquêtes sur des homicides et des agressions sexuelles.

L’Ontario est le seul territoire de compétence du monde qui dispose d’un réseau informatisé de gestion des enquêtes. Cela signifie qu’en cas d’incident grave, n’importe quel service de police de la province utilisera le système dès le début de son enquête.

Depuis 2002, tous les services municipaux de police et la Police provinciale de l’Ontario ont eu accès au système de gestion des enquêtes importantes.

Contact

Général - MCM@Ontario.ca

Aide pour problèmes de TI (PowerCase) :