Service ontarien de renseignements sur la criminalité

Services policiers

Service de renseignements criminels Ontario

Aperçu

Le Service de renseignements criminels Ontario (SRCO) est le fruit d’un partenariat entre le gouvernement de l’Ontario et le secteur de l’application de la loi. Il se concentre sur la lutte contre le crime organisé et la sécurité des collectivités.

Le SRCO a commencé ses activités en 1966. Il reçoit des fonds et du soutien du gouvernement de l’Ontario et des organismes d’application de la loi de la province, y compris la Gendarmerie royale du Canada.

Qui sommes-nous?

Le SRCO rassemble des services policiers et des organismes du gouvernement provincial et du gouvernement fédéral, dans le but de cerner et combattre le crime organisé dans la province.

Le SRCO est également membre d’un réseau canadien d’organismes semblables qui constituent le Service canadien de renseignements criminels (SCRC).

Que faisons-nous?

Le rôle du Service de renseignements criminels Ontario (SRCO) est d’établir un lien entre des organismes qui sont responsables de la collecte de renseignements, d’enquêtes criminelles et de l’application des lois provinciales et fédérales. Ces liens permettent à la police et au gouvernement de coopérer en vue de lutter contre le crime organisé.

Le SRCO dispense une formation spécialisée dans le domaine des renseignements criminels aux agents de police et fournit des fonds pour financer des enquêtes importantes sur le crime organisé qui ciblent les activités suivantes :

  • bandes de rue
  • fabrication de drogues illégales
  • contrebande d’armes à feu et de cigarettes
  • organisations de vols d’automobiles
  • extorsion
  • blanchiment d’argent
  • jeux de hasard illégaux
  • vol d’identité
  • marché noir
  • fraude
  • traite de personnes et exploitation d’êtres humains

Pour en savoir plus:

Ontario Association of Chiefs of Police (OACP) (en anglais seulement)

Renseignements sur l’Ontario Association of Crime Stoppers (en anglais seulement) – la lutte contre le crime grâce aux efforts conjoints de la collectivité, des médias et de la police.