Justice conference communique Jan 2016

Communiqué

Les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables de la justice et de la sécurité publique se réunissent à Québec afin de collaborer sur des enjeux clés auxquels fait face la population canadienne

January 21, 2016 – Quebec City, QC

Les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables de la justice et de la sécurité publique se réunissent à Québec afin de collaborer sur des enjeux clés auxquels fait face la population canadienne

Aujourd'hui, les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables de la justice et de la sécurité publique ont conclu une réunion d'une journée au cours de laquelle ils ont discuté de questions prioritaires en matière de justice et de sécurité publique pour la population canadienne.

Avec l'avènement d'un nouveau gouvernement fédéral et d'un certain nombre de nouveaux gouvernements provinciaux et territoriaux, cette rencontre était une occasion d'établir de nouvelles relations et de définir les grandes lignes des principaux enjeux sur lesquels portera leur travail.

Les ministres ont commencé par une prière, dirigée par un aîné Huron-Wendat, et ont observé un moment de silence en mémoire des sept Québécois tués récemment lors des attaques terroristes à Jakarta et au Burkina Faso.

Les ministres se sont concentrés sur des dossiers considérés par tous comme étant prioritaires, notamment la lutte contre la violence faite aux femmes et aux filles autochtones, la réconciliation, l'aide médicale à mourir, la lutte contre la radicalisation, la cybersécurité et le financement d'un système innovateur en matière de justice.

Les ministres ont discuté de la question de la réconciliation avec les peuples autochtones, au regard des Appels à l'action lancés par la Commission de vérité et de réconciliation et ont convenu de la nécessité d'examiner des questions connexes, dont celle des services de police des Premières nations.

Reconnaissant la nécessité de prendre des mesures immédiates pour s'attaquer à la violence faite aux femmes et aux filles autochtones, les ministres se sont prononcés en faveur d'une Commission nationale d'enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, et ont approuvé le Cadre juridique visant la lutte contre la violence faite aux femmes et aux filles autochtones. Les ministres ont reconnu que le Cadre juridique, qui repose sur un grand nombre de rapports et de discussions avec les communautés autochtones, pourra être mis à jour, notamment à la lumière de la Commission nationale d'enquête.

Les ministres ont convenu de poursuivre leur important travail de collaboration, notamment la mise en œuvre du Cadre juridique, en fonction des priorités des gouvernements. De plus, ils ont reconnu que les travaux doivent se poursuivre à travers le pays en vue d'une part, d'élucider les cas de femmes et de filles autochtones disparues ou assassinées, et d'autre part, d'améliorer les services et le soutien offerts aux victimes et à leur famille.

Les ministres ont également insisté sur le fait que la collaboration est essentielle à l'efficacité de l'approche du Canada à l'égard de la lutte contre la radicalisation menant à la violence. Les ministres se sont engagés à appuyer l'élaboration d'un cadre visant à lutter contre la radicalisation menant à la violence, afin de coordonner les efforts, d'échanger de l'information et des pratiques exemplaires et d'établir des priorités. ‎ Les ministres ont également convenu de partager de l'information et des meilleures pratiques en matière de cybersécurité.

Les ministres ont discuté d'une gamme d'initiatives novatrices présentement en cours afin d'offrir des services plus efficients et des programmes plus efficaces pour tous les canadiens. Les ministres se sont engagés à se rencontrer de nouveau à l'automne pour faire le suivi de ces questions et pour collaborer sur d'autres enjeux d'importance pour tous les gouvernements.

Faits en bref

• La réunion était coprésidée par la ministre de la Justice et procureure générale du Canada, Mme Jody WilsonRaybould, le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, M. Ralph Goodale, la ministre de la Justice et procureure générale du Québec, Mme Stéphanie Vallée, et le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire et ministre de la Sécurité publique suppléant du Québec, M. Pierre Moreau.

• Les procureurs généraux et ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables de la justice et de la sécurité publique se réunissent généralement au moins une fois par année en vue de discuter d'importants enjeux en matière de justice et de sécurité publique et d'orienter les fonctionnaires des différents gouvernements quant aux travaux de collaboration, lesquels commenceront ou se poursuivront au cours de l'année.

Citations

« Je suis très heureuse de bénéficier aussi tôt d'une occasion de rencontrer mes collègues provinciaux et territoriaux, pour nouer des relations positives et donner le ton à une collaboration constructive sur les enjeux liés à la justice que les Canadiens jugent importants. Il sera primordial de travailler étroitement avec nos partenaires provinciaux et territoriaux, en vue de concrétiser le changement réel et positif que notre gouvernement a promis aux Canadiens. »
Jody Wilson-Raybould, Ministre de la Justice et procureure générale du Canada

« La sécurité des Canadiens et la protection de leurs valeurs revêtent une importance capitale pour notre gouvernement; elles constituent d'ailleurs des priorités pour tous les ordres de gouvernement. Cette première réunion des ministres provinciaux et territoriaux représentait une occasion importante d'aborder les enjeux liés à la sécurité publique auxquels nous allons collaborer au profit de tous les Canadiens. Nous avons mené des discussions productives aujourd'hui, et je compte bien poursuivre dans cette voie positive.»
Ralph Goodale, Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada

« La rencontre d'aujourd'hui nous aura permis de poser les balises d'une collaboration basée sur un fédéralisme d'ouverture en matière de justice. Le Québec a saisi cette occasion pour réitérer ses priorités et partager ses préoccupations concernant notamment la lutte contre la violence faite aux femmes et aux filles autochtones ainsi que le financement de la justice et de l'aide juridique. Cette journée aura également été l'occasion de partager l'expertise acquise par le Québec dans le cadre de l'adoption de sa Loi concernant les soins de fin de vie et l'encadrement de l'aide médicale à mourir.»
Stéphanie Vallée, Ministre de la Justice et Procureure générale du Québec

«L'évolution des enjeux en matière de sécurité telles la lutte contre la radicalisation menant à la violence et la cybersécurité nous préoccupent et nous interpellent tous. Grâce à notre volonté commune de faire face à ces nouveaux défis, nous devons adapter nos approches et rechercher des solutions innovantes. Je suis persuadé que la pertinence de nos échanges, l'ouverture et le partage des meilleures pratiques mèneront à la concrétisation d'initiatives importantes en matière de sécurité publique et
de justice.»
Pierre Moreau, Ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire et ministre de la Sécurité publique suppléant du Québec

Liens pertinents

Ministère de la Justice du Canada
Sécurité publique Canada

Ministère de la Justice du Québec

Sécurité publique Québec

Personnes-ressources

 

Relations avec les médias
Ministère de la Justice du Canada
613-957-4207

Scott Bardsley
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
scott.bardsley@canada.ca

Bureau des relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
media@ps-sp.gc.ca