Corrections - Plan en matière de droits de la personne

Politiques et directives

Aperçu du Plan en matière de droits de la personne des Services correctionnels

Les Services correctionnels, en partenariat avec la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) et le ministère des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs (MSGSC), procèdent à la mise en œuvre d’un plan pluriannuel en matière de droits de la personne visant à traiter les problèmes de discrimination et de harcèlement liés aux activités d’emploi et aux services des Services correctionnels, particulièrement en ce qui a trait aux besoins et préoccupations des peuples autochtones.

Le Plan en matière de droits de la personne (PDP) est un plan d’action pluriannuel qui intègre les droits de la personne et les perspectives des peuples autochtones dans les différents aspects du travail des Services correctionnels, y compris l’apprentissage et la formation, ainsi que les politiques, pratiques, et procédures opérationnelles et liées à l’emploi.

Le PDP a pour objectif d’aider les Services correctionnels à mieux répondre aux groupes diversifiés d’employés et de clients (détenus et délinquants) ainsi qu’à promouvoir des milieux de travail et une prestation de services inclusifs, diversifiés, équitables, accessibles et conformes aux principes en matière de droits de la personne et aux perspectives des peuples autochtones.

Le PDP comporte :

  • une expertise interne en matière de droit de la personne et de questions autochtones ainsi que des stratégies de communication pour appuyer le travail;
  • deux phases principales et cinq domaines d’engagement.

Chaque domaine d’engagement comprend plusieurs initiatives afin d’appuyer des changements durables en matière de droits de la personne, de promouvoir la responsabilisation et de faire du respect des droits de la personne un sujet à respecter au sein des Services correctionnels.

Voici un survol des domaines d’engagement du PDP et des initiatives clés :

Engagement no 1 :

Intégration d’une expertise – Soutenir le changement en matière de droits de la personne

  • Développer un outil pour nous aider à tenir compte et à intégrer la perspective des peuples autochtones dans tous les aspects de notre travail
  • Créer des comités locaux chargés de traiter les questions liées aux droits de la personne et aux peuples autochtones dans les lieux de travail
  • Prévenir les groupes de réseaux d’employés du financement accordé afin de les aider à mieux planifier les événements

Engagement no 2 :

Prestation de services – Mieux répondre aux besoins des clients/détenus en matière de droits de la personne

  • Recueillir des données en vue de nous aider à mieux comprendre nos clients/ détenus, ainsi que leurs besoins en lien avec les droits de la personne
  • Améliorer le processus de traitement des plaintes
  • Revoir les politiques de fonctionnement et les initiatives liées à la santé mentale du point de vue des droits de la personne et des peuples autochtones
  • Élaborer une nouvelle politique en matière de droits de la personne pour les clients/détenus ainsi que les outils et les ressources nécessaires pour l’appuyer

Engagement no 3 :

Acquisition de compétences – Aider l’ensemble des employés à comprendre les droits de la personne et la perspective des peuples autochtones et à appliquer ces principes au travail

  • Revoir les programmes de formation sous l’angle des droits de la personne et de la perspective des peuples autochtones
  • Créer un centre de ressources autochtones
  • Élaborer de la formation sur les droits de la personne et les peuples autochtones pour les différents postes au sein des Services correctionnels
  • Fournir le soutien nécessaire pour aider le personnel à appliquer les connaissances acquises en lien aux droits de la personne et aux peuples autochtones dans leurs activités d’emploi quotidiennes
  • Ajouter la formation et les compétences relatives aux droits de la personne aux plans de rendement

Engagement no 4 :

Milieu de travail inclusif – Avoir une main-d’œuvre diversifiée, avec des lieux de travail et des processus d’emploi inclusifs

  • Revoir les politiques d’emploi sous l’angle des droits de la personne et de la perspective des peuples autochtones
  • Chercher des occasions de recueillir des données afin de mieux comprendre notre personnel et ses besoins en matière de droits de la personne
  • Établir des objectifs et des plans d’action en vue d’assurer une main-d’œuvre diversifiée
  • Accroître le nombre d’Autochtones dans des rôles liés au recrutement
  • Élaborer un plan de sensibilisation pour les groupes sous-représentés

Engagement no 5 :

Plaintes des employés – Travailler avec le ministère des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs (MSGSC) afin d’améliorer le traitement des plaintes relatives à la Politique de prévention de la discrimination et du harcèlement au travail

  • Effectuer un suivi et un contrôle des plaintes en vue de cerner les problèmes et reconnaître les tendances
  • Collaborer avec le MSGSC afin de régler les questions relatives à la procédure interne de traitement des plaintes
  • Revoir les politiques et les procédures relatives au traitement des plaintes des Services correctionnels
  • Créer un manuel de pratiques exemplaires pour aider les chefs de service à mieux gérer les plaintes

Pour de plus amples renseignements sur le PDP, veuillez vous reporter au document Faire du respect des droits de la personne un sujet à respecter - PDF, 475 kb et à la section de Questions et réponses.  Si vous avez des questions, veuillez faire parvenir un courriel à l’adresse suivante : HRP@ontario.ca.