Initiative d’amélioration du Centre de détention de Elgin-Middlesex

Initiative d’amélioration du Centre de détention d’Elgin-Middlesex

Un plan a été élaboré afin de renforcer la sécurité du personnel et des détenus, et d’apporter un soutien aux détenus ayant des problèmes de santé mentale et de toxicomanie au Centre de détention d’Elgin-Middlesex (CDEM). Les améliorations sont axées sur les domaines prioritaires suivants :

Leadership

  • Accroître l’échange d’information et la coordination au sujet de récentes hospitalisations de détenus, lors des admissions, entre le personnel du CDEM et les partenaires de la justice – Les services correctionnels prépareront une fiche d’admission normalisée à l’intention des services de police pour que soient recueillis des renseignements pertinents à l’arrivée à l’établissement, lors de nouvelles admissions. Cette fiche sera distribuée à tous les chefs de police.
  • Participer aux tables communautaires et aux groupes de travail en vue d’adopter une démarche coordonnée pour traiter les problèmes de santé mentale et de toxicomanie ainsi que réagir à la crise des opioïdes dans la communauté.
  • Recruter un nouveau ou une nouvelle chef responsable du travail social pour fournir une supervision améliorée de la pratique clinique – Deux travailleurs sociaux ont été embauchés en décembre 2017, ce qui porte leur nombre à 6.

Services cliniques

  • Ajouter une question portant plus particulièrement sur les hospitalisations récentes dans le formulaire d’évaluation utilisé lors des admissions.
  • Ouvrir une unité d’admission réservée aux hommes et comportant 16 lits pour permettre une surveillance plus étroite ainsi que l’évaluation des nouvelles admissions – Le CDEM collaborera avec des partenaires communautaires (la Société Saint-Léonard du Canada, l’Association canadienne pour la santé mentale et le centre de soins de santé St. Joseph, qui dessert le Sud-Ouest) afin d’établir une telle unité et de concevoir les évaluations en santé mentale et en tendances suicidaires des nouveaux détenus.
  • Embaucher un ou une gestionnaire des soins de santé exerçant ses fonctions en permanence à compter du 5 mars 2018.
  • Revoir les horaires des infirmières et infirmiers en santé mentale pour accroître la couverture.
  • Veiller à accélérer le processus de sélection des infirmières et infirmiers entrant en fonction.
  • Augmenter le nombre d’heures de travail du médecin au CDEM, de 10,5 à 16 heures par semaine.
  • Embaucher un intervenant ou une intervenante en toxicomanie (au service du CDEM depuis le 20 février 2018).
  • Recruter deux infirmières/infirmiers autorisés détenant une spécialisation en toxicomanie ainsi qu’un deuxième adjoint, ou une deuxième adjointe, à la ou au gestionnaire des soins de santé pour assurer la prestation de ces soins.
  • Procéder à un examen des soins de santé offerts pour cerner d’autres éléments à améliorer.

Conformité

  • Affecter six sergents à la supervision des unités d’admissions et de mise en liberté afin de confirmer l’observation des directives en vigueur en Ontario.
  • Faciliter l’examen opérationnel du CDEM au moyen de paramètres qui seront précisés par la sous-ministre adjointe, Services en établissement.
  • Créer et diriger une équipe de sécurité en établissement composée de trois agents ou agentes des services correctionnels – Cette équipe procédera à des recherches ciblées et renforcera la capacité de l’établissement à détecter et à éliminer la contrebande.
  • Guider un agent de renseignements sur le terrain, qui travaillera en étroite collaboration avec l’équipe de sécurité en établissement.

Infrastructure

  • Doter le CDEM d’un scanneur corporel, lequel a commencé à être utilisé pour scanner les détenus le 31 mars 2018.
  • Accroître le nombre de salles réservées au traitement à la méthadone et à d’autres fonctions propres aux soins de santé – Cet ajout permet à l’unité des services de santé de travailler plus efficacement.
  • Bâtir une hutte de sudation qui sera aménagée en suivant les conseils de l’agent de liaison pour les détenus autochtones du CDEM.
  • Considérer les recommandations formulées par le Conseil consultatif communautaire et par le syndicat local du CDEM, y compris en ce qui a trait à de nouvelles unités différentes et à de nouveaux locaux pour les activités.

Politiques

  • Effectuer un examen approfondi d’un outil conçu pour l’évaluation initiale des risques de suicide –Cet examen, qui permettra de combler d’éventuelles lacunes et d’améliorer les procédés suivis, sera mené en consultation avec des partenaires communautaires et des experts en santé mentale et en travail social.