Guide de vérification de la sécurité à la maison

Guide de vérification de la sécurité à la maison


Version imprimer - PDF, 2.34 mb


Les gens pensent souvent au cambriolage en termes physiques, à savoir entrée par infraction, objets volés ou détruits.

Toutefois, le cambriolage peut avoir des répercussions profondes sur le bien-être mental d’une personne. Les victimes de cambriolage évoquent souvent un sentiment de viol. Elles peuvent ressentir de la peur, de la colère et de la détresse émotionnelle, en particulier les enfants et les personnes âgées. Pour protéger vos êtres chers, vos biens et votre habitation, lisez l es pages qui suivent qui vous aideront à améliorer la sécurité de votre maison, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Le présent Guide de vérification de la sécurité à la maison contient des suggestions facilement réalisables soi-même, à peu de frais, pour améliorer la sécurité de votre habitation. Pour plus de renseignements et pour de l’assistance, les propriétaires et les groupes communautaires peuvent s’adresser au service de police local ou à l’association locale de prévention du crime.


Questionnaire sur la sécurité à la maison

Votre habitation peut-elle attirer l’?il d’un cambrioleur?

Répondez à ces 10 questions simples pour savoir si votre habitation est «vulnérable». Lisez ensuite le reste du document pour savoir comment renforcer la sécurité de certains aspects de votre habitation qui en ont besoin.

Votre habitation est-elle une cible?

  1. Les fenêtres et les portes sont-elles toutes bien visibles (pas cachés par des buissons ou des clôtures hautes, etc.)?

❒ Oui ❒ Non

  1. Veillez-vous à ce que les journaux et imprimés publicitaires soient ramassés, l’allée déblayée et le gazon tondu pendant votre absence?

❒ Oui ❒ Non

  1. Laissez-vous les lumières allumées en utilisant une minuterie, à l’intérieur et à l’extérieur, pendant votre absence?

❒ Oui ❒ Non

Verrouillage de l’habitation

  1. Vos portes extérieures sont-elles toutes munies d’un verrou de sûreté?

❒ Oui ❒ Non

  1. Les gâches (pièces métalliques fixées au chambranle de la porte dans laquelle s’engage le verrou) sur les verrous de la porte extérieure sont-elles munies de quatre clous qui les maintiennent sur le chambranle?

❒ Oui ❒ Non

  1. Les fenêtres munies d’un dispositif de verrouillage simple ont-elles un dispositif de sécurité secondaire?

❒ Oui ❒ Non

Protégez vos objets de valeur

  1. Conservez-vous vos objets de valeur dans un coffre ou dans un endroit isolé de votre habitation?

❒ Oui ❒ Non

  1. Vos objets de valeur portent-ils une marque d’identification personnelle?

❒ Oui ❒ Non

  1. Gardez-vous vos clés de voiture dans un endroit de votre habitation qui n’est pas visible de tous?

❒ Oui ❒ Non

Connaissez vos voisins

  1. Connaissez-vous vos voisins d’en face et ceux qui vous entourent?

❒ Oui ❒ Non


Votre habitation est-elle vulnérable?

Quelle est la mesure la jetés par terre plus importante que vous pouvez prendre pour protéger votre propriété contre le cambriolage?

Si votre réponse était de rendre la maison moins attrayante pour un cambrioleur pour qu’il soit moins tenté d’y pénétrer, vous êtes sur la bonne voie.

Pour protéger votre propriété, vous devez prendre certaines précautions pour qu’elle ait toujours l’air d’être habitée. Votre propriété sera ainsi moins susceptible d’attirer l’attention des criminels et de les inciter à y pénétrer.

Notre instinct nous dicte de réfléchir à des moyens de tenir les cambrioleurs éloignés, par exemple en perfectionnant les verrous ou installant un système d’alarme. Lorsqu’ils évaluent une propriété de la rue, la plupart des voleurs ne font pas attention au type de verrous ou de système d’alarme de la maison. Ils cherchent au contraire ce qui peut augmenter leurs chances de réussite. Dans une résidence, les cambrioleurs cherchent :

  • des jardins excessivement aménagés et d’épaisses clôtures en bois qui peuvent les cacher facilement des voisins.
  • des imprimés publicitaires et journaux
  • des allées pas déblayées
  • des gazons mal entretenus
  • l’absence d’une voiture garée habituellement dans l’allée
  • l’absence d’éclairage suffisant.

Même la conception de votre habitation et son emplacement peuvent jouer un rôle dans la décision du cambrioleur de s’attaquer à votre maison. Il est absolument essentiel que vous examiniez votre propriété de la perspective du cambrioleur et que vous minimisiez ses chances de réussite. Assurezvous que la propriété a l’air d’être habitée, surtout lorsqu’il n’y a personne.

N’oubliez pas que votre meilleure défense est d’aménager votre propriété de façon à ce qu’elle n’attire pas le regard d’un criminel se trouvant dans votre rue. Les cambrioleurs cherchent des endroits protégés — des habitations qui peuvent les cacher des voisins ou des passants. Des arbres très fournis et des clôtures trop hautes leur permettent justement de se cacher.

Si votre propriété est la cible d’un cambriolage, vos risques de perte seront considérablement réduits si vous avez pris des précautions pour la sécuriser. Toutefois, pour réduire vos risques d’être cambriolé, il est vital d’avoir une vue d’ensemble.


Avoir une vue d’ensemble

Réduisez vos risques et protégez vos biens – pensez à ce qui attire un voleur! Ayez une vue d’ensemble de la situation et étudiez l’aménagement du jardin, les clôtures et l’éclairage de votre propriété.

Aménagement du paysage

Un aménagement du paysage excessif constitue un attrait plus puissant pour un voleur que tout autre aspect. L’aménagement du paysage peut voiler les fenêtres et les portes et permettre ainsi aux voleurs de se déplacer facilement sur votre propriété sans être vus. Il est crucial d’examiner attentivement l’aménagement de votre terrain. Pour améliorer votre sécurité, suivez les conseils suivants:

  • Renseignez-vous sur la hauteur qu’atteindra un arbre ou un arbuste que vous désirez planter avant de le planter et décidez ensuite où le disposer en conséquence. De grands arbres ou trop de buissons sont de bonnes cachettes pour un adulte.
  • Évitez les espèces qui poussent vite et privilégiez les espèces qui poussent lentement parce qu’elles ont besoin d’un entretien moins soutenu..
  • Inspectez à chaque printemps vos jardins et évaluez le niveau de protection que fournit votre propriété par rapport à vos voisins.
  • Élaguez les arbres ou retirez des plantes ou arbres qui cachent trop les portes et fenêtres.
  • Assurez-vous que plus d’un voisin a une vue de votre maison. Lorsque vous plantez des arbres ou des buissons ou que vous installez une clôture, vérifiez d’abord si vos voisins peuvent voir votre propriété de différents angles.
  • Maintenez un calendrier d’entretien régulier qui convient aux espèces que vous avez plantées.
  • Ne plantez pas trop sur votre propriété.

Ne négligez pas votre sécurité au profit de la protection de votre vie privée.

Clôtures

Lorsque vous choisissez votre type de clôture, n’oubliez pas que plus l’endroit est protégé, plus il est attrayant pour un voleur. Une clôture fermée de six pieds de haut (1,8 mètre) protège certes la vie privée, mais elle permet aussi au cambrioleur de ne pas être vu. Il faut trouver un juste équilibre entre le besoin de protection de la vie privée et la sécurité en limitant les clôtures aux endroits nécessaires. Un nombre excessif de clôtures vous empêchera aussi de faire la connaissance de vos voisins et les empêchera de surveiller votre propriété!

Éclairage

L’éclairage ou le manque d’éclairage peut attirer l’attention sur votre résidence. Pour une sécurité maximale, votre résidence devrait avoir l’air habité, de la même façon chaque jour. Le mieux est d’utiliser des minuteries pour maintenir au moins deux lumières visibles depuis le devant de la maison durant les heures d’obscurité, pendant lesquelles les gens se trouvent normalement chez eux et réveillés.

Éclairage activé par le movement

Pendant les entrevues, les cambrioleurs mentionnent souvent les lumières activées par le mouvement. Les lumières activées par le mouvement peuvent créer un environnement dynamique bien éclairé qui décourage efficacement les intrus et alerte d’éventuels témoins. L’installation d’éclairages activés par le mouvement indique aussi aux passants que le propriétaire tient à sa sécurité.

Assurez-vous que toutes les lumières extérieures fonctionnent.

Opération Identification

Opération Identification est un programme national gratuit qui encourage les propriétaires à marquer leurs objets de valeur d’un signe d’identification personnel, comme une adresse ou un numéro de téléphone. Le programme prévoit l’apposition d’autocollants sur les fenêtres et les portes qui ont la forme d’un panneau d’arrêt, dans l’espoir qu’ils empêcheraient un cambrioleur de cibler l’habitation. Pour plus de renseignements sur l’identification des biens, voir la page 16 ou communiquer avec le service de police local.

Entretien

Nous avons tous déjà vu une maison avec des imprimés publicitaires qui dépassent de la boîte aux lettres et des journaux qui s’empilent sur le porche. Ces signes, ainsi que d’autres signes évidents comme une allée enneigée non déblayée, un gazon pas tondu, des lumières sur le porche allumées toute la journée ou des rideaux tirés pendant la journée, sont faciles à comprendre et aident le criminel à choisir une cible facile. Un entretien soigneux est un facteur crucial pour décourager les actes criminels.


Verrouillage de l’habitation

Portes, cadres de porte et verrous

Les portes, huisseries et verrous sont les bases interconnectées de la sécurité à la maison et ils revêtent la même importance du point de vue de la sécurité de la maison.

Sécurité des portes

Sécuriser les portes d’accès est une mesure importante de protection de votre habitation. Des portes solides décourageront les cambrioleurs. Lorsque vous achetez une porte, demandez en quoi elle est faite et quel est son poids. Privilégiez les portes qui n’ont pas de fenêtre ou les portes qui n’ont pas de fenêtres à portée de main du verrou intérieur et de la poignée. Si votre habitation est déjà munie d’une porte solide, vous pourriez y installer un judas pour pouvoir voir qui se trouve à la porte.

Les portes-fenêtres coulissantes ou portes patio qui ne sont pas protégées peuvent être facilement soulevées et retirées de la glissière pour donner facilement accès à l’habitation. Voici quelques objets qui peuvent empêcher une personne de sortir la porte de son cadre :

  • Un bâton de hockey ou un morceau de bois peut être placé dans la glissière pour empêcher la porte de coulisser.
  • Une serrure à broche peut être attachée à la porte qui entre dans le cadre.
  • Des vis peuvent être attachées sur la glissière au-dessus de la porte coulissante (lorsqu’elle est en position fermée).

N’oubliez pas que la prévention est la clé. Empêchez les criminels de rentrer et sécurisez votre résidence.

Pour une protection améliorée

Pour renforcer votre protection, vous devriez envisager d’installer une rosette de bouton de porte, en forme de U, autour du verrou installé sur le bord de la porte. Cela empêchera un criminel d’entrer en donnant des coups de pied dans la porte ou y appliquant une pression extrême.

Pour plus d’efficacité, la rosette devrait être maintenue en place de l’intérieur à l’aide de clous de 1,9 cm (3/4 pouce), qui ne peuvent pas être retirés de l’extérieur. Pour ceci, il faudra probablement repercer les trous de clous qui se trouvent sur la rosette. Les barres de sécurité sont conçues pour éviter les mouvements latéraux des portes-fenêtres. Elles sont installées à une hauteur confortable et servent de facteur de dissuasion visible pour les cambrioleurs. Les barres de sécurité peuvent être achetées dans la plupart des centres de rénovation et quincailleries et sont un excellent outil de sécurité.

Verrous

Un verrou robuste est très important pour tenir les cambrioleurs à l’écart. Une serrure à pêne dormant devrait être installée sur toutes les portes d’accès, y compris la porte qui donne accès à la maison à partir du garage. Voici quelques caractéristiques recommandées pour une serrure à pêne dormant

(pour plus de renseignements, adressez-vous à une quincaillerie locale ou à un serrurier). Les serrures devraient présenter les caractéristiques suivantes :

  • résistance à l’arrachage
  • résistance à une perceuse
  • résistance à une scie
  • résistance à un mouvement de torsion à l’aide d’un acier renforcé, ou collet anticambrioleur
  • pêne d’une course d’au moins 2,5 cm (1 pouce)
  • les serrures verrouillées interconnectées devraient mesurer au moins 5,6 cm (2 1/4 pouces).

Les serrures à pêne dormant qui nécessitent l’utilisation d’une clé des deux côtés ne sont pas recommandées - elles empêchent une evacuation rapide en cas d’incendie.

Cadres

L’encadrement de la porte est un élément essentiel, mais souvent négligé, de la sécurité de l’habitation. Une serrure résistante ne sert à rien si l’encadrement de la porte n’est pas renforcé par des mesures simples. Pour assurer que le cadre de la porte est suffisamment résistant, il faudrait installer une gâche de sécurité attachée par des vis d’au moins 2 1/2 pouces de long. (Remarque : Les gâches de sécurité se distinguent des gâches conventionnelles par la présence d’au moins quatre trous.)

Il est important de comprendre que le cadre, la porte et la serrure doivent être tous les trois solides pour résister à un assaut physique.

Une gâche convenablement attachée sécurise l’encadrement et transmet la force d’une attaque à la porte. Si elles ne sont pas renforcées, les portes peuvent être ouvertes de force en pliant le cadre ou par des coups de pied. Le cambrioleur ne fait pas attention aux dégâts qu’il cause et il utilisera autant de force que nécessaire pour ouvrir rapidement la porte.

Pour une meilleure protection

Un espace peut exister entre le montant de la porte (le morceau de bois sur lequel la gâche est vissée) et le poteau moral qui soutient le cadre. Pour améliorer votre protection, renforcez le cadre de la porte en le remplissant d’un morceau de bois franc pour éviter que la porte ne soit ouverte de force à l’aide d’une barre

Fenêtres

Les propriétaires doivent s’assurer que toutes les fenêtres de leur habitation sont suffisamment protégées pour résister à une tentative d’effraction.

Les fenêtres peuvent être brisées, ouvertes à l’aide d’une barre ou soulevées de leurs glissières. Des serrures à pêne dormant qui peuvent être atteintes d’une fenêtre donnent à un cambrioleur accès à la maison. Les mesures suivantes sont nécessaires pour assurer que vos fenêtres sont suffisamment sécurisées.

Fenêtres coulissantes

Les fenêtres coulissantes sont celles qui se déplacent horizontalement sur une glissière. Elles peuvent aussi être soulevées et retirées de leur glissière pour des raisons d’installation ou d’entretien, ce qui les rend particulièrement vulnérables en cas d’entrée forcée par un malfaiteur. La sécurité des fenêtres coulissantes devrait être améliorée.

Pour éviter que les fenêtres ne soient glissées le long de la glissière, prenez les mesures suivantes :

  • Coupez un morceau de bois de la taille d’un manche à balai ou un bâton de hockey de façon à ce qu’il puisse être inséré entre le cadre extérieur de la fenêtre et le bord de la partie coulissante de la fenêtre, ou ajoutez une deuxième serrure qui maintienne la partie coulissante de la fenêtre attachée à la partie fixe de la fenêtre. Ce genre d’article peut être acheté dans une quincaillerie ou installé par un serrurier ou entrepreneur.

Pour éviter que la fenêtre ne soit soulevée et retirée du cadre, prenez les mesures suivantes :

  • Coupez un morceau de bois pour remplir l’écart entre le haut de la fenêtre et la glissière audessus. Le bois devrait être légèrement plus petit (environ 1/8 pouce) que l’écart réel et aussi long que la partie coulissante de la fenêtre. Il est aussi possible d’insérer deux ou trois vis dans la glissière au-dessus de la fenêtre qui sert de ventilation (la fenêtre derrière la moustiquaire).

Fenêtres à guillotine double

Les fenêtres à guillotine double sont des fenêtres à translation verticale sur un châssis. Elles peuvent être ouvertes de force en appliquant de la pression autour de la serrure. La sécurité de ces fenêtres peut être renforcée si on ajoute une deuxième serrure ou si on enfonce une broche en métal ou un clou à travers les deux côtés du châssis. Des broches de sécurité spécialement conçues dans ce but sont en vente dans les quincailleries.

Fenêtres à battants/auvents

Les fenêtres à battants ou auvents sont des fenêtres qui s’ouvrent sous l’effet de l’activation d’une poignée qui tourne. Ce genre de fenêtres sont généralement assez sécuritaires lorsqu’elles sont verrouillées convenablement avec le mécanisme de verrouillage installé par l’usine. Pour améliorer la sécurité de ces fenêtres, il faut retirer la poignée et la conserver dans un endroit caché de la vue de tous.

Fenêtres laterals

Les fenêtres latérales sont celles que l’on trouve généralement près des portes. Toute fenêtre se trouvant dans un rayon de 40 pouces d’une porte devrait être renforcée.

Pour améliorer la protection, on peut renforcer le verre

Les voleurs brisent souvent le verre pour accéder aux verrous. C’est surtout le cas des fenêtres de sous-sol et du verre qui se trouve sur les portes ou autour des portes

Grillage

Des grillages sont souvent utilisés pour sécuriser les fenêtres et les portes. Si vous choisissez ce système pour vous protéger, vous devez penser aux aspects suivants :

  • Les barres sont munies d’un mécanisme de relâche rapide. Consultez le service d’incendie local pour obtenir de plus amples renseignements.
  • Les vis utilisées pour installer les barres ne sont pas accessibles de l’extérieur

Pellicules laminées

Pour augmenter la résistance des fenêtres à une tentative de cambriolage, vous pouvez demander à un professionnel de vous installer une pellicule laminée de sécurité. Les professionnels travaillant dans ce secteur sont énumérés dans les pages jaunes de l’annuaire téléphonique, à la rubrique Coloration et revêtement de verre.

Polycarbonate

Le polycarbonate (plastique caoutchouté, clair et incassable) peut aussi être utilisé à la place de barreaux, à condition qu’il soit correctement installé. Le polycarbonate est en vente dans les centres de rénovation. Il figure dans les pages jaunes de l’annuaire téléphonique, à la rubrique « Plastiques ».


Protégez vos objets de valeur

Les propriétaires peuvent limiter les dégâts d’un cambriolage en prenant les mesures suivantes.

N’annoncez pas à tout le monde vos nouveaux achats!

Si vous avez acheté de grands objets de valeur (p. ex., une télévision, une stéréo ou un ordinateur), pliez le carton à l’envers avant de le placer dans la boîte de recyclage pour que personne ne puisse voir ce que vous avez acheté et que vous n’attiriez pas l’attention d’éventuels cambrioleurs.

Où conserver des objets qui ont une valeur sentimentale?

Dressez une liste des objets de votre habitation qui sont irremplaçables et conservez-les dans un lieu sûr. Lorsque vous ne vous en servez pas, ces objets devraient être placés dans un endroit bien caché. Par exemple, des bijoux qui ont été transmis de génération en génération ne devraient pas être mis dans une boîte à bijoux. C’est le premier endroit qu’un cambrioleur ira inspecter. Ces bijoux pourraient être déposés dans un coffre à la banque ou dans un coffre permanent chez vous. Si vous avez un coffre chez vous, mettez-le dans un endroit isolé, loin des aires les plus fréquentées.

Votre véhicule est-il une cible?

Les fabricants font des voitures plus difficiles à voler grâce aux mécanismes anti-vol. Les voleurs professionnels de voitures ont donc commencé à voler les clés des voitures. Protégez votre véhicule en conservant les clés dans un lieu sûr. Voici quelques conseils pour protéger votre véhicule :

  • Ne laissez pas vos clés dans un endroit bien en vue. Par exemple, il ne faut pas laisser les clés près de la porte d’entrée. Les voleurs de voiture ou les cambrioleurs pourront facilement voler des clés que tout le monde peut voir.
  • Verrouillez toujours votre véhicule, où qu’il soit garé.
  • Si vous avez un garage, garez-y votre véhicule pour qu’il soit hors de la vue de voleurs éventuels.
  • Verrouillez toujours la porte du garage.

Qu’avez-vous dans votre porte-monnaie?

Le contenu de votre sac à main ou de votre portemonnaie

est très précieux. Vos papiers d’identification, vos cartes de crédit, vos cartes santé et tout autre objet de valeur sont tous conservés dans cet endroit si pratique. Si vous laissez votre sac à main ou votre porte-monnaie près de la porte d’entrée, ils peuvent être facilement volés. Gardez-les dans un endroit pratique, hors de la vue de tous.

Pour ne pas perdre vos papiers d’identification ou vos cartes de crédit, limitez les occasions où ces documents sont mis à la vue de tous et les dégâts pour vous en cas de vol :

  • Ne placez pas votre carte d’assurance sociale et votre certificat de naissance dans votre porte-monnaie. On ne les demande généralement pas comme preuve d’identification.
  • Limitez le nombre de cartes de crédit que vous transportez.

Pouvez-vous apposer une marque d’identification sur vos biens?

Chaque année, la police met aux enchères des milliers d’objets non marqués qui ont été soit perdus soit volés. Gravez sur vos objets de valeur une marque d’identification personnelle. Ces marques devraient être bien visibles. Les objets marqués ont moins de valeur sur le marché noir et les cambrioleurs sont moins enclins à les prendre. La police utilise ces marques individuelles pour identifier les propriétaires de biens qu’elle a récupérés chez des criminels.

Pour marquer vos objets de valeur, créez votre propre signe d’identification qui devrait contenir au moins huit caractères (p. ex., un numéro de téléphone).

Si vous avez été victime d’un vol et que vos biens sont localisés par les autorités, vous devrez pouvoir identifier vos biens pour pouvoir les réclamer. Pour simplifier le processus, voici quelques conseils :

  • dressez un inventaire des objets qui se trouvent dans votre habitation, dans votre garage et dans la remise de jardin.
  • Prenez des photos ou faites un enregistrement vidéo pour montrer ce que vous possédez.
  • Prenez note des numéros de série.
  • Conservez les reçus des objets chers.

Maintenez ces renseignements ainsi que le numéro d’identification que vous avez choisi dans un endroit loin de l’objet concerné, de préférence dans un endroit résistant aux flammes ou dans un coffre. Ces renseignements seront utiles si vous devez réclamer une indemnité à votre compagnie d’assurance!

Objets le plus souvent voles

Les voleurs préfèrent des objets de petite taille qui peuvent être facilement transportés. Par exemple :

  • Bijoux
  • Argent liquide
  • Matériel d’appareil de photos
  • Lecteurs de DVD/CD
  • TV/Magnétoscopes/lecteurs de DVD

Vous partez en vacances?

Les habitations sont les plus vulnérables lorsque le propriétaire est absent pendant longtemps. N’oubliez pas de prendre de bonnes mesures de prévention du crime pendant votre absence pour que vous retrouviez votre maison dans l’état où vous l’avez quittée, à votre retour.

Il est fortement recommandé de demander à une personne de confiance de vérifier si tout va bien dans votre maison et de ramasser les journaux et le courrier pendant que vous êtes en vacances. Cette personne devrait savoir où vous partez en vacances, quand vous partez et quand vous rentrez. Si vous décidez de rentrer plus tôt, vous devriez l’en aviser.

Moyennant un petit montant, vous pouvez aussi demander au bureau de poste de garder votre courrier jusqu’à votre retour de vacances. Il est aussi recommandé de consulter votre politique d’assurance-habitation pour y trouver des renseignements sur les conditions imposées par l’assureur sur la durée pendant laquelle vous êtes autorisé à laisser votre habitation inhabitée.

Il faut donner l’impression que la maison est habitée. Pendant votre absence, prenez les mesures suivantes :

  • Assurez-vous que l’allée est déblayée en hiver et que le gazon est tondu en été.
  • Installez des minuteries pour que les lumières s’allument et s’éteignent aux heures où elles le sont normalement.
  • Demandez à un voisin de garer sa voiture dans votre allée.
  • Demandez à un voisin de mettre quelques-uns de ses sacs de poubelle au bout de votre allée, le jour de ramassage des poubelles

En faisant le nécessaire pour que vos habitudes quotidiennes continuent pendant que vous êtes en vacances, vous donnerez à un éventuel cambrioleur l’impression que la maison est habitée parce qu’aucun changement ne sera observable de l’extérieur.


Démarcheurs et vendeurs à domicile

Il est important de se souvenir que les personnes qui frappent à votre porte pour vendre quelque chose ou demander un don ne sont pas toujours légitimes.

La plupart des propriétaires ont déjà reçu la visite de démarcheurs ou vendeurs à domicile. Il faut faire preuve d’une très grande prudence face à ces genslà.

Si vous ne connaissez pas la personne qui se trouve à votre porte, vous n’avez aucunement l’obligation de lui ouvrir la porte. Faites-lui savoir que vous êtes là en disant : « Nous ne pouvons pas ouvrir la porte en ce moment.” » C’est un bon moyen de lui faire savoir que la maison n’est pas vide.

  • Ne laissez pas des étrangers entrer chez vous pour utiliser le téléphone.
  • Ne cédez pas à des insistances. Prenez votre temps et obtenez une deuxième opinion au besoin. Vérifiez les références pour vous assurer de la réputation professionnelle de la société dont on vous parle.
  • Si vous ne connaissez pas bien l’?uvre de bienfaisance que représente le démarcheur, posez des questions et appelez l’organisme. Vous aurez ainsi le temps de décider si l’organisme est légitime et si son mandat correspond à vos choix.

Apprenez à connaître vos voisins et votre quartier

Connaître ses voisins et son quartier est un bon moyen de réduire la criminalité dans votre collectivité.

Il est très important de participer à des activités communautaires et à des partenariats communautaires pour minimiser les risques de perpétration d’actes criminels et maintenir la sécurité dans la collectivité où vous vivez. La criminalité est rare au sein d’une population saine et active sur le plan communautaire. Vous pouvez créer des liens avec vos voisins en organisant une activité sociale comme un repas canadien ou une grillade. C’est l’occasion de rencontrer vos voisins et de savoir qui fait partie de votre voisinage. Vous pouvez également soumettre à vos voisins l’idée de dresser une liste des numéros de téléphone et des courriels de tous les voisins pour que tout le monde soit tenu au courant des événements locaux et de toute crainte à l’égard de criminels éventuels. Appelez le poste de police local ou le programme Surveillance de quartier pour des conseils utiles.

Encouragez vos voisins à signaler sans attendre tout comportement suspect à la police. Si vous remarquez que quelqu’un reste dans une voiture garée pendant longtemps ou fait continuellement le tour du quartier, appelez la police. Si vous voyez quelqu’un qui entre dans le jardin d’un voisin ou qui essaie d’ouvrir les portes et fenêtres, appelez immédiatement la police. Si vous n’êtes pas sûr de ce que vous voyez, appelez tout de même la police pour demander conseil.

Gardez les numéros de téléphone d’urgence à un endroit visible et à portée de main. Pour une liste des numéros importants, consultez l’annuaire téléphonique et consignez les numéros les plus récents.


Mythes et réalités en matière de sécurité à la maison

Presque tout le monde a sa propre opinion sur les nouvelles habitudes des cambrioleurs, sur le motif d’un cambriolage ou sur la prévention des effractions. Voici des réponses à quelques mythes sur les cambriolages.

Mythe : La plupart des cambriolages résidentiels ont lieu la nuit.

La plupart des cambriolages résidentiels ont lieu le jour lorsque la majorité des gens ne sont pas chez eux.

Mythe : Une chaîne de sécurité procure une bonne sécurité.

Les gens achètent des chaînes de sécurité en croyant qu’elles offrent une protection adéquate lorsqu’ils répondent à un coup frappé à la porte. Les chaînes de sécurité offrent très peu de protection contre la menace d’une entrée forcée et procurent un faux sentiment de sécurité lorsque le verrou supérieur est ouvert. Un judas dans la porte est préférable parce qu’il vous permet de voir qui est devant la porte tout en empêchant la personne de regarder à l’intérieur de votre résidence.

Mythe : Un système d’alarme est tout ce qu’il faut pour protéger ma maison et ma famille.

Malheureusement, le voleur moyen n’est pas du tout d’accord avec ce mythe. Le propriétaire qui a installé un système d’alarme dans sa maison est tout de même confronté à certains risques. Certes l’alarme renforce la sécurité et décourage le criminel, mais elle ne remplace pas les autres mesures de sécurité à la maison et devrait être utilisée en sus des autres mesures de sécurité.

Ce qu’il faut savoir

  • La police ne surveille pas directement les systèmes d’alarme. La société qui a installé le système d’alarme peut prendre quelques minutes avant de transférer l’appel à la police.
  • raison d’autres priorités de prévention du crime, la police ne peut pas toujours donner la priorité aux appels de systèmes d’alarme résidentiels. Demandez à la police locale ce que sont leurs politiques en matière de réponse à une alarme résidentielle.
  • cambrioleurs passent entre trois et quatre minutes dans une habitation et, la plupart des cas, ils seront partis avant l’arrivée de la police.
  • La plupart des systèmes d’alarme alertent la société qui a installé le système par le biais de la ligne téléphonique, ce qui rend la ligne de téléphone inutilisable. Si vous vous trouvez à la maison lorsque quelqu’un essaie d’entrer par effraction chez vous et que l’alarme s’enclenche, la ligne de téléphone sera occupée et vous ne pourrez pas appeler tout de suite au secours. Si vous avez un système d’alarme, il est conseillé d’installer une deuxième ligne de téléphone. Demandez à votre fournisseur de services d’alarme si l’alarme utilise la ligne de telephone.

Vous pouvez aussi utiliser une alarme montée extérieure munie d’une lampe à éclair électronique clignotante. Elle pourra ainsi alerter les voisins et les inciter à appeler la police et à faire peur au voleur. Les propriétaires doivent s’assurer qu’aucun règlement ou code municipal ne limite l’utilisation de ce système.


Échec au crime

Échec au crime est un partenariat entre le public, la police et les médias, qui offre à la population un programme proactif en vue d’aider anonymement la police à résoudre un acte criminel et améliore la qualité de vie des habitants.

Échec au crime est un outil efficace mis à la disposition des citoyens pour les encourager à signaler anonymement des actes criminels. La ligne téléphonique établie depuis longtemps, 1-800-222TIPS,

est utilisée dans toute l’Amérique du Nord, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Échec au crime garantit l’anonymat et promet aux personnes qui appellent qu’elles ne seront pas tenues de comparaître au tribunal pour témoigner. L’offre d’une récompense pour toute information qui permettra de résoudre l’acte criminel s’est avérée efficace.

Échec au crime est un programme communautaire de bienfaisance à but non lucratif. Le programme encourage les membres du public à appeler pour communiquer des renseignements sur des actes criminels qui ont été commis, qui sont en train d’être commis ou qui sont sur le point d’être commis. Échec au crime est devenu un outil d’enquête précieux pour les services policiers.

En Ontario, on compte 38 programmes communautaires d’Échec au crime qui couvrent toute notre province. L’impact de ce réseau de lutte contre la criminalité en Ontario est exceptionnel. Depuis le début des premiers programmes en Ontario, en 1983, les statistiques concernant les 38 bureaux en Ontario démontrent que le programme Échec au crime est efficace. Grâce aux appels à Échec au crime, la police a pu procéder à plus de 75 000 arrestations et plus de 115 000 affaires ont été élucidées. La valeur des drogues illégales retirées des rues frôle le 1,5 milliard de dollars. La valeur de biens volés retrouvés grâce à des appels à Échec au crime avoisine les 275 millions de dollars.

Les statistiques révèlent un taux de condamnation moyen de 95 % et les appels à Échec au crime permettent aux services policiers d’économiser des milliers de dollars en temps d’investigation. Les appels au programme aiguillent la police dans la bonne direction en lui indiquant les personnes qui sont responsables de l’acte criminel.

Les membres du public possédant des informations sur des crimes contre les biens ou des cambriolages et qui souhaitent garder leur anonymat peuvent appeler Échec au crime, au 1 800 222-TIPS.


Conseils de sécurité à la maison

Certains détails sont, pour un criminel, le signe qu’une habitation est vide ou qu’elle est une bonne cible pour y commettre un cambriolage. Voici une liste de conseils qui vous aideront à réduire votre risque d’être cambriolé.

  1. Lorsque vous emménagez dans une nouvelle habitation, vous devriez changer tout de suite les serrures.
  2. Gardez toujours la porte d’entrée verrouillée.
  3. Verrouillez la contre-porte à moustiquaire lorsque la porte d’entrée est ouverte.
  4. N’ignorez jamais un coup frappé à la porte.
  5. Les portes de garage conduisant directement dans la maison devraient toujours être verrouillées, même si vous vous trouvez dans la maison ou dans le jardin.
  6. Les chaînes de sécurité ne sont PAS des dispositifs de sécurité recommandés pour les portes. Il vaut mieux faire installer un judas qui vous permet de regarder dehors sans que la personne puisse voir l’intérieur de votre habitation.
  7. Limitez la taille des baies de fenêtre accessibles. Si elles sont utilisées pour la ventilation la nuit, installez un arrêt de fenêtre sécurisable.
  8. Attachez solidement les échelles à la maison, à une clôture ou à l’intérieur d’une remise de jardin ou du garage. Des échelles pas verrouillées peuvent être utilisées pour accéder à l’habitation par une fenêtre du deuxième étage.
  9. Assurez-vous de fermer et verrouiller les fenêtres du deuxième étage lorsque vous êtes absent. Les meubles de jardin peuvent servir à grimper pour accéder aux niveaux supérieurs de la maison.
  10. Élaguez les haies au-dessous du niveau des fenêtres pour éviter que les criminels aient des endroits où se cacher.
  11. Assurez-vous que les lumières extérieures fonctionnent bien.
  12. Gravez une marque d’identification sur vos biens. Ce sera ainsi plus facile pour la police de reconnaître vos objets et plus difficile pour le voleur de les revendre.
  13. Conservez les objets de valeur sentimentale dans un endroit bien caché.
  14. Faites l’inventaire de vos biens. Utilisez des photos ou des vidéos/DVD.
  15. Verrouillez toujours vos véhicules, même lorsqu’ils sont dans le garage, pour que des intrus ne puissent pas y accéder. Renforcez la sécurité de vos bicyclettes en obtenant les numéros de série ou les numéros d’identification des vélos, puis inscrivez-les auprès du service de police locale.
  16. Gardez les clés de votre véhicule à l’abri, dans un endroit où personne n’ira les chercher.
  17. Quand vous achetez du nouveau matériel, comme une télévision, une stéréo ou un ordinateur, n’oubliez pas de plier le carton à l’envers avant de le placer dans la boîte de recyclage, pour que personne dans la rue ne sache ce que vous avez acheté.
  18. Ne laissez pas des étrangers entrer chez vous.
  19. Faites la connaissance de vos voisins.
  20. Assurez-vous que votre résidence a toujours l’air habité (p. ex., journaux/imprimés publicitaires ramassés, gazon tondu, neige déblayée etc).
  21. Lorsque vous laissez un message sur votre téléphone ou répondeur, ne dites pas que vous n’êtes pas à la maison.