Installer des avertisseurs de fumée en bon état : C'est la loi!

Installer des avertisseurs de fumée en bon état : C'est la loi!
Les avertisseurs de fumée fournissent des secondes précieuses pour s'échapper en cas d'incendie

Le 16 août 2011

Le Bureau du commissaire des incendies (BCI) est maintenant en mesure de confirmer que trois incendies tragiques et distincts survenus depuis vendredi dernier ont coûté la vie à quatre adultes et trois jeunes enfants en Ontario. Un autre adulte est encore à l'hôpital pour le traitement de blessures causées par l'incendie. L'absence d'avertisseurs de fumée en état de fonctionner et de plans d'évacuation en cas d'incendie est un facteur commun à ces trois incendies mortels.

Un incendie survenu le 12 août sur l'avenue Bastedo, à Toronto, semble être le résultat de cuisson laissée sans surveillance. Les enquêteurs du BCI ont déterminé qu'il n'y avait d'avertisseurs de fumée en état de fonctionner dans cette maison de trois étages. Deux adultes ont péri dans cet incendie.

Le même jour, à Alexandria, sur le chemin East Boundary, un incendie a causé la mort d'une femme et de ses trois enfants. Les enquêteurs du BCI ont déterminé que le feu avait pris naissance sur le porche extérieur, à l'avant de la maison, bloquant ainsi la seule issue du logement. Les enquêteurs ont aussi conclu qu'il y avait un avertisseur de fumée en bon état au rez-de-chaussée de la maison, mais que, par contre, l'avertisseur qui se trouvait à l'étage, à l'extérieur des chambres à coucher, n'avait pas de pile. Cet incendie tragique qui a coûté la vie aux trois jeunes enfants de cette famille souligne l'importance d'avoir un plan d'évacuation de la maison.

Un troisième incendie, survenu le 13 août sur Ascot Lane, à Huntsville, est à l'origine de la mort d'un adulte. Même si les enquêteurs n'ont pas encore déterminé la cause de cet incendie, ils ont constaté qu'il n'y avait aucun avertisseur de fumée en bon état dans ce chalet d'un seul étage.

Le BCI poursuit ses enquêtes en étroite collaboration avec le service d'incendie de Toronto, le service de police de Toronto, le service d’incendie de North Glengarry, l’Office des normes techniques et de la sécurité, le service d'incendie de Huntsville et la Police provinciale de l'Ontario.

Faits en bref

Le Bureau du commissaire des incendies exhorte les résidents à prendre les mesures suivantes pour se protéger contre les incendies :

  • vérifier le fonctionnement des avertisseurs de fumée;
  • installer des avertisseurs de fumée à piles, ou des avertisseurs branchés sur le courant électrique avec pile de secours;
  • préparer un plan d'évacuation en cas d'urgence et faire des exercices d'évacuation pour que chaque membre de la famille sache quoi faire si un incendie se déclare.

En Ontario, la loi exige d’avoir un avertisseur de fumée en bon état à chaque étage des habitations et à l’extérieur des endroits où l’on dort. Ne pas respecter cette obligation est punissable d'une contravention de 235 $, ou d'une amende maximale de 50 000$ pour les particuliers et de 100 000 $ pour les personnes morales.

Citations

« Ces tragédies survenues cette dernière fin de semaine auraient pu être évitées. La loi exige d'avoir des avertisseurs de fumée en bon état. Je recommande très vivement à tous les résidents de l'Ontario de prendre quelques minutes pour vérifier le fonctionnement de leurs avertisseurs de fumée et faire un exercice d'évacuation de leur domicile. Vous devez vous assurer que vos enfants et quiconque d'autre demeure chez vous sauraient quoi faire si un incendie éclatait. »
– Ted Wieclawek, commissaire des incendies de l'Ontario.

Renseignements

  • Carol Gravelle, Bureau du commissaire des incendies, 416 325-3138
  • Janice Johnstone, Bureau du commissaire des incendies, 416 325-3151