L'incendie de Sutton causé par un câblage défectueux

L'incendie de Sutton causé par un câblage défectueux
Une réaction rapide a permis de prévenir les blessures
dans l’incendie d’un immeuble d’habitation

Le 15 juillet 2011

Les citoyens de l’Ontario doivent être prêts à réagir immédiatement lorsqu’une alarme d’incendie se déclenche, a déclaré le commissaire des incendies de l’Ontario, Ted Wieclawek. Une réaction rapide a joué un rôle crucial dans l’incendie survenu à Sutton le 11 juillet dernier. Bien que l’immeuble d’habitation de 36 unités ait été gravement endommagé, tout le monde a pu sortir sain et sauf.

Lorsque les enquêteurs du BCI sont arrivés à l’immeuble d’habitation de 36 unités situé sur le chemin Dalton, le toit était déjà entièrement consumé et le feu se propageait aux unités sous l’entretoit. L’enquête a permis de déterminer que l’incendie avait débuté dans la partie centrale du complexe, dans le vide du plafond entre le deuxième et le troisième étage. L’incendie a été causé par un câblage défectueux, un problème qui était vraisemblablement déjà présent avant le 11 juillet 2011. À mesure que l’incendie gagnait en force, la forme du toit en mansarde a permis au feu de pénétrer dans l’espace ouvert de l’entretoit, où il s’est répandu rapidement.

Survenu tôt le matin, l’incendie a forcé l’évacuation de 100 résidants qui, à court terme, seront pris en charge par divers organismes d’aide locaux en collaboration avec la ville de Georgina. On ne déplore aucun blessé.

Dans le cadre de l’enquête, le BCI a collaboré avec le service des incendies de Georgina et le service de police régional de York. L’équipe d’enquêteurs du BCI est composée d’un enquêteur, d’un superviseur et de deux ingénieurs de sécurité-incendie.

Citations

« C’était là un incendie important qui a fait beaucoup de dégâts; heureusement, tout le monde savait quoi faire lorsque l’alarme s’est déclenchée. C’est également un incendie inhabituel, car il a commencé dans une partie inhabitée du bâtiment. Cela nous rappelle qu’un système d’alarme incendie et un plan d’évacuation peuvent permettre aux gens de s’échapper et d’éviter les blessures. »
– Ted Wieclawek, commissaire des incendies de l’Ontario

Renseignements

  • Gina Pontikas, Bureau du commissaire des incendies, 416 325-3155
  • Bev Gilbert, Bureau du commissaire des incendies, 416 325-3178