À l’occasion du jour de la Famille, mettez à l’essai votre plan d’évacuation en cas d’incendie

À l’occasion du jour de la Famille, mettez à l’essai votre plan d’évacuation en cas d’incendie
Assurez-vous que chaque membre de votre famille sait quoi faire en cas d’incendie

Le 17 février 2011

Les incendies ont déjà causé la mort de 12 personnes en Ontario cette année. Le nouveau commissaire des incendies de l’Ontario juge ce nombre beaucoup trop élevé et encourage vivement les familles ontariennes à saisir l'occasion du jour de la Famille, le 21 février 2011, pour mettre à l’essai le plan d’évacuation de leur domicile et vérifier que leurs avertisseurs de fumée fonctionnent bien.

Voici quelques mesures simples à prendre pour planifier une évacuation en cas d’incendie :

  • Dresser un plan d’évacuation du domicile et en discuter en famille.
  • Indiquer, si possible, deux façons de sortir de chaque pièce.
  • Vérifier que toutes les sorties sont dégagées et faciles à utiliser.
  • Déterminer qui se chargera d’aider les jeunes enfants, les personnes âgées et toute autre personne qui pourrait avoir besoin d’aide;
  • Choisir un lieu de rencontre à l’extérieur, par exemple un arbre ou un lampadaire, où il sera possible de vérifier que personne ne manque.
  • S’il y a de la fumée, se baisser et se déplacer sous la fumée jusqu’à la sortie sécuritaire la plus proche.
  • Une fois à l’extérieur, appeler les pompiers avec un téléphone cellulaire ou de chez un voisin.
  • Une fois dehors, y rester. Ne jamais retourner à l’intérieur d’un bâtiment en feu.

Citations

« Lorsqu’un incendie éclate, les gens pourraient n’avoir que quelques secondes pour s’échapper, » a souligné Ted Wieclawek, commissaire des incendies de l’Ontario. « Nous encourageons vivement les Ontariennes et Ontariens à dresser un plan d’évacuation de leur domicile et à le mettre à l’essai en famille de façon à ce que tous sachent quoi faire en cas d’incendie. Dans le cadre de ce plan, avoir chez soi des avertisseurs de fumée en état de fonctionner contribuera à donner aux gens l’avertissement précoce nécessaire pour évacuer en toute sécurité. »

Pour en savoir plus

En Ontario, la loi exige d’avoir un avertisseur de fumée en bon état à chaque étage des habitations et à l’extérieur des endroits où l’on dort. Pour une protection accrue, il est recommandé d’installer également un avertisseur de fumée dans chaque chambre à coucher. Ne pas respecter les exigences du Code de prévention des incendies relatives aux avertisseurs de fumée est punissable d’une contravention de 235 $ ou d’une amende maximale de 50 000 $.

Pour d’autres conseils de sécurité-incendie à l’intention des familles, visitez www.ofm.gov.on.ca.

Renseignements

  • Carol Gravelle, Bureau du commissaire des incendies, 416 325-3138
  • Bev Gilbert, Bureau du commissaire des incendies, 416 325-3178