Le BCI inaugure un nouveau bâtiment pour ses laboratoires des sciences judiciaires et de conservation des preuves matérielles

Le BCI inaugure un nouveau bâtiment pour ses laboratoires des sciences judiciaires et de conservation des preuves matérielles

Le Bureau du commissaire des incendies (BCI) enquête sur plus de 600 incendies par an, dans l'ensemble de l'Ontario. Afin de mieux gérer les complexités liées à l'examen et l'analyse des échantillons prélevés, le BCI a lancé la construction d'un bâtiment qui abritera deux nouveaux laboratoires d'enquête sur les incendies et les locaux d'entreposage des éléments de preuve.

« L'enquête Goudge a rendu le système d'enquête sur les décès en Ontario plus fort et plus responsable, a déclaré Ted Wieclawek, commissaire des incendies de l'Ontario. Ce nouveau bâtiment tient compte des recommandations de cette enquête, reste en phase avec la législation en vigueur et maintient le rôle unique que joue le BCI au sein du système de justice de la province pour améliorer la sécurité publique, aux côtés de partenaires comme la Police provinciale de l'Ontario, le Bureau du coroner en chef et le Centre des sciences judiciaires. »

Une caractéristique essentielle du nouveau bâtiment est la santé et la sécurité. Il permettra au personnel de procéder à la décontamination des vêtements, de l'équipement et des véhicules ainsi qu'à la préparation des éléments de preuve à présenter. Les caractéristiques de conception et technologiques de ces installations contribueront également à améliorer les méthodes de manipulation de ces éléments et à en préserver l'intégrité.

L'aménagement du bâtiment s'inspire des laboratoires judiciaires de la Police provinciale de l'Ontario, tout en tenant compte des besoins particuliers du BCI. Voici quelques exemples des nombreuses caractéristiques du nouveau bâtiment :

  • Deux laboratoires d'analyse, dont l'un aura un revêtement de plomb pour permettre l'utilisation sans restriction d'appareils de radiographie numérique. Un système de filtration HEPA contribuera à la ventilation de ces laboratoires et du hall. L'accès aux deux laboratoires comprendra une aire pour l'habillage à l'entrée et une aire de déshabillage (ou de décontamination) à la sortie. Tous les laboratoires seront équipés de prises pour gaz naturel, propane et air comprimé.
  • Une laveuse et une sécheuse commerciales pour le nettoyage intensif, notamment des tenues de feu.
  • Un lave-vaisselle commercial pour la stérilisation des nouveaux bocaux qui seront utilisés pour les éléments de preuve. Le BCI deviendra plus actif en matière de recyclage des bocaux et des métaux en utilisant des bacs de recyclage au lieu de tout envoyer à un site d'enfouissement.
  • Une zone de baie de lavage qui permettra de conduire les véhicules à l'intérieur du bâtiment pour décharger les éléments de preuve. Pour faciliter ces opérations, le bâtiment sera équipé d'un chariot élévateur électrique qui pourra transporter ces éléments dans l'un ou l'autre des laboratoires, éliminant ainsi les difficultés rencontrées dans le passé avec la manipulation physique des pièces lourdes ou encombrantes.
  • Un système de surveillance vidéo fonctionnant tous les jours, 24 h sur 24, ainsi qu'un système de gicleurs/extinction d'incendie surveillé, pour la protection de l'intégrité des éléments de preuve et des données.
  • Un système d'alimentation de secours qui fonctionnera en cas de panne de courant. Ce système assurera l'alimentation électrique des serveurs informatiques pour le bureau de Midhurst du BCI ainsi que de la chambre frigorifique où seront conservés les éléments présentant un danger biologique.
  • Une salle de réunion qui pourra accueillir 20 personnes et une cuisine avec des sièges pour six personnes. Les deux pourront être isolées au besoin et utilisées pour des réunions de vidéoconférence. Ces pièces pourront également servir pour les vidéoconférences d'examen des preuves matérielles, ce qui éliminera les risques liés à la présence d'autres personnes dans les laboratoires lors de tels examens. Toutes les conférences d'examen des éléments de preuve et autres réunions pourront, au besoin, être enregistrées au moyen du système audio-vidéo qui sera installé à demeure dans le bâtiment.

La construction du nouveau bâtiment a été lancée au début de décembre 2012, après que le BCI a attribué un contrat de construction à York Construction, un entrepreneur général de Vaughan. La société MHPM PROJECT MANAGERS INC est le chef de projet, et Pillon Architects, le cabinet d'experts-conseils.

Nouveau laboratoire des Services d'enquête sur les incendies du BCI

Photo du nouveau laboratoire des Services d'enquête sur les incendies du BCI. Le laboratoire est situé juste derrière le bureau de Midhurst du BCI. Il ouvrira ses portes officiellement à l'automne de 2013.