Changer les comportements, une personne à la fois

Changer les comportements, une personne à la fois

Une histoire vraie qui s’est déroulée à Ottawa a fait prendre conscience à certaines personnes de l'importance de ne pas encombrer d'objets les balcons d'immeubles d'appartements.

Randy Thorpe, un agent de prévention des incendies (maintenant à la retraite) du Service des incendies d'Ottawa, procédait à une inspection au centre-ville d'Ottawa lorsqu'il s'est trouvé face à un camion autopompe. Il a mentionné aux pompiers, qui faisaient un exercice sur le terrain, qu'il faisait une inspection.  Durant leur conversation, ils parlèrent des risques d'incendie liés à l'accumulation d'objets. L'agent de prévention des incendies a souligné l'importance de dire aux locataires d'éviter de garder des objets sur leurs balcons en raison du risque que, par vent violent, ces objets soient soulevés et projetés au sol. Les locataires risqueraient ainsi d'être gravement blessés ou même tués par leurs propres biens lorsqu'ils sortent de leur immeuble.

« Quelques minutes à peine après avoir expliqué aux pompiers ce que je faisais, une lourde boîte est tombée au sol. Elle aurait pu tuer quelqu'un. Quelle coïncidence! Nous étions tous époustouflés », a expliqué Randy Thorpe.

Après l'incident, Randy Thorpe a parlé avec le gardien de l'immeuble et lui a expliqué les risques de blessures lorsque des balcons sont utilisés pour le rangement d'objets.  Et le fait de raconter une fois de plus l'histoire a eu un impact encore plus grand sur la sécurité publique : après avoir entendu ce qui s'était passé, les locataires d'un autre immeuble qui avaient accumulé des objets sur leur balcon se sont empressés de nettoyer celui-ci.