Fluides frigorigènes hydrocarbonés

Communiqué du commissaire des incendies

Fluides frigorigènes hydrocarbonés

Communiqué 2013-12

Le 27 septembre 2013

Le Bureau du commissaire des incendies et de la gestion des situations d’urgence (BCIGSU) a été informé qu’un nouvel ensemble, à installer soi-même, de recharge de fluide frigorigène hydrocarboné pour climatiseur est actuellement en vente au Canada. Il se peut que d’autres produits similaires soient commercialisés à l’avenir.

Cet ensemble est utilisé pour la recharge de systèmes de climatisation dans les habitations et dans les commerces et se compose de trois bouteilles de gaz comprimé contenant un fluide frigorigène inflammable raccordées à un tuyau et un manomètre. Les bouteilles de fluide frigorigène sont également vendues individuellement. Cet ensemble est présenté en tant que produit respectueux de l’environnement pour remplacer les fluides frigorigènes ininflammables qui appauvrissent la couche d’ozone. La fiche signalétique du fluide frigorigène hydrocarboné indique qu’il s’agit d’un gaz de pétrole liquéfié composé à 100 % d’alcanes, avec une zone d’explosivité de 2,1 % à 9,6 %.

Selon l’Institut canadien du chauffage, de la climatisation et de la réfrigération (ICCCR), une association professionnelle de fabricants, de grossistes et d’entrepreneurs de l’industrie canadienne du chauffage, de la ventilation, de la climatisation et de la réfrigération, il n’y a sur le marché canadien aucun système de climatisation pour les habitations ou les commerces conçu pour fonctionner avec un fluide frigorigène hydrocarboné. L’ICCCR a en outre indiqué que l’utilisation d’un fluide frigorigène incompatible dans un système de climatisation annulerait probablement la garantie du fabricant sur le système.

Le BCIGSU s’inquiète du risque important d’incendie ou d’explosion que l’utilisation de ce produit peut poser dans les circonstances suivantes :

  • vapeurs inflammables entrant en contact avec des sources d’inflammation à proximité (par exemple, veilleuses, allumeurs par étincelle, etc.) en cas de fuite dans le climatiseur;
  • mauvaise utilisation par des personnes non qualifiées;
  • s’il n’y a pas d’étiquettes indiquant la nature inflammable du fluide frigorigène ou si une telle étiquette est illisible, certaines personnes (par exemple, des membres du service d’incendie, des techniciens chargés de l’entretien, des enquêteurs sur les incendies, etc.) pourraient ne pas prendre les précautions nécessaires.

Même si, à la connaissance du BCIGSU, aucun règlement n’interdit explicitement l’utilisation de fluides frigorigènes hydrocarbonés en Ontario, l’article 2.6.1.7 de la division B du Code de prévention des incendies de l’Ontario exige que les systèmes de conditionnement d’air soient [traduction] « ... exploités et entretenus de façon à ne pas créer une situation dangereuse ». Le remplacement d’un fluide frigorigène ininflammable par un fluide frigorigène très inflammable peut être interprété comme créant une situation dangereuse, surtout si le système n’est pas conçu pour être compatible avec ce fluide frigorigène.

Il est à noter que l’emballage du produit indique que le fluide frigorigène appauvrissant la couche d’ozone doit être retiré du système avant de recharger celui-ci avec le fluide frigorigène hydrocarboné. Selon le Règlement de l’Ontario 463/10 relatif aux substances appauvrissant la couche d’ozone et autres halocarbures, ceci doit être effectué par un technicien agréé.

Le BCIGSU attire l’attention des services d’incendie sur les fluides frigorigènes hydrocarbonés afin de les sensibiliser aux dangers potentiels associés à l’utilisation de ces produits et les encourager à éduquer le public sur les risques liés aux applications à faire soi-même. Il est conseillé aux propriétaires de maisons et d’entreprises de faire appel à des techniciens agréés en climatisation pour faire recharger leurs systèmes avec des fluides frigorigènes appropriés à base de produits autres que des hydrocarbures.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la Section des services techniques du BCIGSU au 416 325-3100 ou avec l’Institut canadien du chauffage, de la climatisation et de la réfrigération (ICCCR) au 1 800 267-2231.