BCI Annonces - monoxyde de carbone

Bureau du commissaire des incendies

Communiqué


Se protéger du « tueur silencieux »


Les renseignements suivants sont fournis par l’Office des normes techniques et de la sécurité (ONTS). Pour en savoir plus sur la sécurité en matière de monoxyde de carbone, visitez son site Web à www.tssa.org ou communiquez avec le service d’incendie local.

Qu’est-ce que le monoxyde de carbone?

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz toxique incolore, inodore et insipide souvent appelé le « tueur silencieux ». Lorsqu’il est inhalé, il empêche le sang de faire circuler l’oxygène dans l’organisme. Il peut empoisonner l’organisme rapidement, lorsqu’il est en forte concentration, ou lentement sur une longue période de temps.

Quels sont les symptômes de l’empoisonnement au monoxyde de carbone?

L’exposition au CO peut provoquer des symptômes pseudogrippaux tels que les maux de tête, les nausées, les étourdissements, l’irritation des yeux, la confusion mentale, la somnolence ou l’évanouissement. Dans les cas graves, l’empoisonnement au CO peut causer des lésions cérébrales, voire la mort. Les personnes âgées, les enfants et les personnes atteintes de maladies cardiaques ou respiratoires peuvent être particulièrement sensibles au CO.

Comment le monoxyde de carbone est-il généré dans la maison?

Le CO est un sous-produit de la combustion incomplète de combustibles comme le gaz naturel, le propane, le mazout domestique, le kérosène, le charbon, le charbon de bois, l’essence ou le bois. Cette combustion incomplète peut se produire dans n’importe quel appareil utilisant la combustion pour produire de l’énergie ou de la chaleur, notamment les fournaises, les appareils de chauffage autonomes, les foyers, les chauffe-eau, les poêles, les grils et tout véhicule ou moteur à essence. Les automobiles en marche dans un garage attenant, les barbecues au gaz à l’intérieur, les grils et les appareils de chauffage mal ventilés fonctionnant au kérosène ainsi que les cheminées et les évents sales ou bouchés peuvent générer des niveaux dangereux de CO.

Lorsque ces appareils sont bien installés, entretenus et ventilés, le CO qu’ils génèrent ne reste pas dans la maison.

Quels sont les signes qui indiquent un danger?

  • Vous ou d’autres membres de votre famille avez des symptômes d’exposition au CO (voir ci-dessus).
  • Vous constatez une odeur de gaz âcre et pénétrante lorsque votre fournaise ou une autre pièce d’équipement à combustibles est mise en marche.
  • L’air est vicié ou étouffant.
  • La veilleuse dans votre fournaise ou dans une autre pièce d’équipement à combustibles s’éteint.
  • De la poussière crayeuse se forme sur le tuyau de cheminée ou du conduit de sortie, ou de la suie s’accumule autour du conduit de sortie.

Comment peut-on détecter un niveau dangereux de monoxyde de carbone?

Les détecteurs de CO calculent le niveau de concentration dans l’air (parties par million) de CO et émettent un signal sonore lorsqu’il est dangereux.

Vérifiez que votre détecteur est conforme à la norme CAN/CGA 6.19 de l’Association canadienne de normalisation ou à la norme 2034 des Underwriters Laboratories (UL).

Vous soupçonnez la présence de monoxyde de carbone dans votre maison?

Si vous ou quelqu’un dans votre maison ressent les symptômes de l’empoisonnement au CO, faites sortir immédiatement tous les occupants de la maison et laissez la porte ouverte. Utilisez le téléphone d’un voisin pour communiquer avec le service d’incendie local ou le 9-1-1. Si votre détecteur de monoxyde de carbone sonne, ne tenez PAS pour acquis qu’il s’agit d’une fausse alarme. Ouvrez toutes les portes et les fenêtres pour aérer la maison. Si vous n’arrivez pas à trouver le problème et que le détecteur continue de sonner, communiquez avec le service d’incendie. Si une forte odeur de gaz naturel envahit votre maison, évacuez immédiatement, laissez la porte ouverte et communiquez avec le service local de distribution de gaz.

Si vous ne ressentez aucun symptôme, réinitialisez le détecteur de CO et vérifiez qu’il se réactive. Si le détecteur sonne une deuxième fois, communiquez avec le service d’incendie local pour obtenir de l’aide.

Si le détecteur ne sonne pas une deuxième fois, tentez de repérer une situation courante qui aurait pu provoquer l’accumulation de CO (voir l’illustration ci-jointe) ou communiquez avec un entrepreneur qualifié en matière de chauffage pour qu’il vérifie l’équipement à combustibles.

Où le détecteur de monoxyde de carbone devrait-il se trouver dans la maison?

Il est important de placer le détecteur de CO à un endroit approprié dans la maison. Comme le corps humain est en général plus vulnérable aux effets du CO pendant les heures de sommeil, le détecteur devrait être situé dans l’aire de sommeil, ou le plus près possible de celle-ci.

Si un seul détecteur est installé, il doit être situé près de l’aire de sommeil afin de vous réveiller en cas d’urgence.

Lorsque les aires de sommeil sont loin les unes des autres, un détecteur doit être installé près de chacune d’elles.

D’autres détecteurs doivent être installés à chaque étage et dans les pièces où se trouvent des appareils utilisant la combustion (notamment une pièce où se trouve un appareil à combustible solide, une sécheuse à gaz ou une fournaise à gaz naturel) ou près de sources potentielles de CO (notamment une chambre d’adolescent ou un appartement accessoire situé près d’un garage attenant).

Contrairement à la fumée, qui monte au plafond, le CO se mélange avec l’air. Par conséquent, le détecteur devrait être installé à la hauteur des genoux (ce qui correspond environ à la hauteur du lit). Pour éviter le risque que le détecteur soit endommagé par les animaux de compagnie, les enfants ou les appareils ménagers comme l’aspirateur, vous pouvez installer à hauteur de poitrine. Pour fonctionner correctement, le détecteur ne doit pas être obstrué par des meubles, des rideaux ou d’autres obstacles à la circulation normale de l’air.

Si un détecteur de fumée et de CO est utilisé, il doit être installé au plafond de sorte qu’il puisse détecter efficacement la fumée.

Pour en savoir plus sur l’installation, l’utilisation et l’entretien du détecteur, reportez-vous toujours aux consignes du fabricant.

Pour demeurer en sécurité, rappelez-vous des consignes suivantes :

  • Vous avez la responsabilité de connaître les dangers du CO. Vos connaissances et vos actions peuvent sauver des vies.
  • Les détecteurs de CO sont une bonne deuxième ligne de protection, mais ne se substituent pas à une inspection et à un entretien périodiques et à une utilisation sécuritaire de votre équipement à combustibles.
  • Prenez le temps d’apprendre comment utiliser les détecteurs de CO dans votre maison pour vous assurer de le faire correctement et efficacement.