BCC Enquête - Thompson 2015

Bureau du coroner en chef

Verdict du jury du coroner

Bureau du coroner en chef

Loi sur les coroners - Province de l'Ontario


Nom de famille : Thompson
Prénoms : Donald Percival
à l'âge : 50

tenue à : 225, avenue Morton Shulman, Toronto (Ontario)
du : 20 avril
au : 27 avril 2015
Par : Dr J. Carlisle, coroner pour l'Ontario
avons fait enquête dans l'affaire et avons conclu ce qui suit :

Nom du défunt : Donald Percival Thompson
Date et heurse du décès : 26 avril 2013 à 13 h 12
Lieu du décès : Sunnybrook Health Science Centre, Toronto
Cause du décès : Blessures par balle dans la poitrine
Circonstances du décès : Homicide

(original signé par Président du jury)


Ce verdict a été reçu le 27 avril 2015
Nom du : Dr J. Carlisle
(original signé par coroner)


Nous, membres du jury, formulons les recommandations suivantes :


Enquête sur les décès de :

Donald Percival Thompson


Recommandations du jury

À l’intention du chef de police / Service de police de Toronto et des services d’ambulance/services médicaux d’urgence (SMU) :

  1. Lorsqu’un sergent est envoyé sur les lieux d’un incident, envisager de donner aux répartiteurs et au sergent l’instruction de communiquer entre eux, chaque fois que les circonstances le permettent, afin d’indiquer si et quand le sergent est en route, avec l’heure prévue de son arrivée sur les lieux. Si une telle pratique existe déjà, examiner s’il y a lieu d’émettre un rappel à tout le personnel des communications et à tous les sergents au sujet de cette meilleure pratique suggérée.
  2. Le Service de police de Toronto devrait continuer à explorer de nouvelles technologies dans le domaine du recours à une force moins mortelle.
  3. Préoccupation exprimée à propos de l’insuffisance des communications par la police et les services de répartition en ce qui concerne le besoin d’une ambulance; par exemple, la mention que des coups de feu ont été tirés avertirait les SMU de l’urgence d’un appel.

À l’intention du Collège de police de l’Ontario :

  1. Poursuivre la mise à jour du modèle ontarien sur le recours à la force en tenant compte des incidents récents ou des nouvelles études menées à ce sujet dans le domaine des services policiers.