CSJ - Armes à feu et empreintes d'outils

armes à feu et empreintes d’outils

Ce que nous faisons

Analyse d’armes à feu, de munitions, de points d’impact, d’empreintes d’outils et d’éléments de preuve connexes trouvés sur des scènes de crime ou dans le cadre de perquisitions. Nous examinons les armes à feu et les munitions, par exemple, afin de déterminer le type d’arme utilisée pour tirer une balle ou une douille ou pour établir un lien entre une balle ou une douille et une arme en particulier. Les empreintes d’outils sont quant à elles étudiées par rapport à un outil en particulier.

Services

  • Examen de l’état mécanique d’une arme à feu, mesure de la vitesse initiale et classement dans l’une des catégories suivantes : « arme à feu », « arme à autorisation restreinte » ou « arme prohibée ».
  • Établissement de rapports entre des armes à feu, des projectiles ou douilles tirés et d’autres éléments d’enquêtes non résolues.
  • Évaluation de la trajectoire d’un projectile tiré au moyen de l’analyse du point d’impact de la balle sur la scène du crime ou en laboratoire.
  • Calcul de la distance entre la bouche du canon et la cible par l’examen des résidus de tir de l’arme à feu.
  • Analyse des empreintes d’outils pour faire le lien entre les marques caractéristiques laissées par un outil (comme un marteau ou une clé anglaise) sur un objet et un certain type d’outil ou, dans certains cas, un outil en particulier.

Renseignements supplémentaires

Fiches techniques


Réseau canadien intégré d’identification balistique

Le Réseau canadien intégré d’identification balistique (RCIIB), géré par la GRC, est une aide précieuse pour le travail des enquêteurs. Les renseignements sur les balles et douilles ou cartouches recensés en laboratoire dans le Système intégré d’imagerie balistique (système IBIS) sont envoyés au serveur national à Ottawa en vue d’aider les services de police à faire le lien entre des scènes de crime, ou entre des éléments de ces scènes de crime et des armes à feu. Dans certains cas, on pourra étendre les recherches à l’échelle internationale dans le National Integrated Ballistics Information Network (NIBIN) des États-Unis pour établir d’éventuels liens.